Rechercher sur le Site

SPECIAL CANICULE
Publié le 25 juin 2019 | snudi fo 68

Les prévisions météorologiques annoncent des températures élevées cette semaine.
Une note émanant du ministère est actuellement diffusée dans les écoles.

Un chef d’oeuvre de texte pour se décharger de toute responsabilités ! (tout en mettant les collègues en situation d’assumer la gestion de ce risque sans donner aucune possibilité ni repère...)

- aucune référence à une quelconque température (ou "seuil" ) au delà de laquelle il faudrait obligatoirement réagir... (juste des "en cas de fortes chaleurs")
- aucune allusion à une possibilité de fermer les écoles en cas de dépassement de ces "fortes chaleurs" et surtout d’absence de solution permettant d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions ! il suffit de penser à toutes ces écoles des années 1960/70 construites à la hâte, avec d’immenses fenêtres dirigées plein sud, souvent sans rideaux ni volets, et où les températures peuvent dépasser les 35 voire 40 degrés.. (par contre, il convient de mesurer la température et veiller à placer des thermomètres dans les classes !!)
- il est recommandé de faire boire les élèves mais en s’assurant de la qualité de l’eau, (ça ouvre quelques questions du genre qui, quand, avec quoi...)
- il est recommandé de "disposer de zones de repli", sans précisions, (les classes des collègues côté nord ? la cave ? le supermarché climatisé du coin ?)
quelques précisions sur la conservation des médicaments et autres mesures d’hygiène qui à l’évidence vont être facilement résolues (!!)
- des recommandations pour annuler, déplacer les horaires, revoir les emplois du temps pour éviter d’organiser des activités en pleine chaleur, suffisamment nombreuses pour permettre de pointer l’erreur dans chaque situation et bien sûr n’offrir aucune solution facile à mettre en œuvre...

Ce texte place les collègues en situation de responsabilité totale et à la merci des plaintes des parents qui n’hésiteront pas à demander des comptes en cas de malaise, coup de chaleur ou autre conséquence tout à fait prévisible de cette vague de chaud, que nous devrons affronter tous seuls, sans aucun moyen d’y faire face raisonnablement ni moyen de protéger les élèves en demandant à leurs familles de les garder à la maison.

Pour les collègues dont les salles de classes ne sont pas climatisées, dont l’école ne dispose pas de solution de repli acceptable, qui doutent de la qualité de l’eau distribuée par le réseau, bref pour l’immense majorité des personnels et des élèves qui s’apprêtent à vivre une semaine difficile en plein cagnard,
nous recommandons :
- d’anticiper toutes ces situations qui vont être problématiques en relevant l’impossibilité d’y faire face, et de demander à l’IEN comment faire pour se conformer à cette circulaire, (au passage, c’est bien de demander ce que signifie le concept d’être exposé à la chaleur "trop élevée et trop intense", et de le faire traduire en combien de temps à quelle température...)
- d’informer le syndicat des situations manifestement dangereuses pour les élèves et les personnels, et des réponses fournies par l’IEN.

cale




CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo