Rechercher sur le Site

Retraites / EPEP / Formation
Publié le 14 octobre 2019 | snudi fo 68

Retraites : jusqu’à 40% de retraite en moins ! Inacceptable !

Les colibris du ministre n’en finissent plus de voler en reculant !
(les colibris sont les seuls oiseaux à voler en marche arrière…)

Ci-joint un tableau comparatif clair entre ancien et nouveau régime :
· Manon Professeure des écoles, 43 ans de carrière au système actuel
· Margot dans un système à points… (voir la pièce jointe)

Le 5 décembre 2019 une grève intersyndicale reconductible est programmée pour combattre la mise en place de cette réforme inique.

N’hésitez pas à vous réunir entre collègues pour trouver des moyens d’action qui puissent durer jusqu’aux fêtes de Noël en impactant au minimum vos revenus (grève tournante dans l’équipe pédagogique, etc.).

Merci de nous faire remonter vos propositions que nous partagerons via nos listes de diffusion en respectant votre anonymat.

Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !

Face à ce drame, la réponse du ministre : les EPEP et le statut de directeur supérieur hiérarchique.
Pire, utilisant de manière honteuse le suicide de notre collègue, et à travers le projet de loi préparé par la députée Cécile Rilhac, le ministre entend regrouper les écoles, les transformer en établissements publics de l’enseignement primaire (EPEP) et mettre en place un statut de directeur supérieur hiérarchique.
Il prétend même associer les syndicats à ce projet à travers un « comité de suivi » !

Quelle provocation, alors qu’il a été contraint, il y a quelques mois de retirer l’article sur les établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF) de la loi sur l’école de la confiance face la mobilisation des enseignants !

Transformer les écoles en EPEP et mettre en place un statut de directeur supérieur hiérarchique aurait pour effet immédiat de réduire de manière drastique le nombre de directeurs d’écoles et ne ferait que les exposer davantage en les transformant en personnels chargés de faire passer les contre réformes !

Le SNUDI-FO revendique :

► l’augmentation des quotités de décharges de direction ;

► l’amélioration du régime indemnitaire des directeurs ;

► la mise en place d’une aide administrative à temps complet et dans le cadre d’un emploi statutaire de fonctionnaire dans toutes les écoles ;

► le rétablissement d’un calendrier national avec le retour de la semaine de 4 jours sur 36 semaines dans toutes les communes ;

► l’arrêt des APC ;

► la protection inconditionnelle des enseignants par la hiérarchie.

Stage de formation durant les vacances

Le ministre a publié le décret le 6 septembre 2019 :
les personnels pourront être convoqués en stage de formation pendant les vacances, même sans leur accord pour une durée de 5 jours par an. La FNEC FP-FO n’accepte pas ce nouveau passage en force et réaffirme ses revendications :
· NON à la formation continue sur le temps des vacances
· OUI à une véritable formation continue, choisie, sur le temps de travail.

Il n’y a aucune raison pour que le rouleau compresseur s’arrête !

· RETRAITES SIPHONNÉES,
· EPEP POUR DES DIRECTEURS ENCORE MOINS NOMBREUX
ET TOTALEMENT SOUS CONTRÔLE,
· FORMATION AVEC OU SANS ACCORD DURANT LES VACANCES,
· CARRIÈRE SOUS L’EMPRISE DE PPCR ….

Sans l’implication massive des personnels, l’avenir sera fait de contractuels corvéables à merci puis cumulant plusieurs « petits boulots » pour compenser des retraites de misère après des carrières épuisantes…

Le SNUDI-FO appelle les personnels à préparer la grève à compter du 5 décembre

cale




Documents Liés
RETRAITE avec 40% de moins !
PDF - 1 Mo
Retraite résumé tableau comparatif
PDF - 183.7 ko
CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo