Rechercher sur le Site

INCOMPRÉHENSIBLE DÉCONFINEMENT SCOLAIRE À COMPTER DU 11 MAI !
Publié le 28 avril 2020 | snudi fo 68

La crise économique mettrait-elle au pas la crise sanitaire ?

Avec une estimation de 6 % de Français touchés par le covid-19 et la vague sanitaire sans précédent à laquelle l’hôpital a dû faire face dans les conditions humaines et matérielles impensables pour la 6ème économie mondiale, force est de constater que les décisions prises par le Président de rouvrir les écoles à compter du 11 mai semblent totalement inappropriées.

En effet, nous sommes loin des 70 % de contaminés requis pour éviter une deuxième vague et pourtant, les élèves vont reprendre le chemin de l’école…et avec eux les enseignants bien sûr !

Avant le confinement, nous faisions face à une « grippette » et les écoles ne devaient pas fermer d’après le ministre de l’Education Nationale.

Les masques n’étaient pas indispensables -faute d’en avoir en stock – et les tests inutiles pour les mêmes raisons…

Puis la vague a frappé durement le Haut-Rhin et le confinement a été imposé pour tous dès le 9 mars !

Comment expliquer aujourd’hui que sans discernement, toutes les écoles doivent rouvrir selon une déclinaison ne tenant pas compte ou alors à la marge, des situations sanitaires locales et en mettant en avant des arguments totalement hallucinants énoncés ci-dessous ?

Y aurait-il un lien de cause à effet : ENFANTS À L’ÉCOLE … PARENTS AU TRAVAIL ?

Quel parent va pouvoir suivre “le libre-choix” qu’on lui propose de garder ou non son enfant à la maison s’il risque de perdre son travail ?

ETAPES DE REPRISE :

1) Les classes charnières telles les GS, les CP et les CM2 sont amenées à être les premières à reprendre les apprentissages dès le 11 mai !

2) Puis viennent ensuite les collèges dès le 18 mai ainsi que les CE1, CE2 et CM1.

3) Pour finir les lycées et les PS et MS le 25 mai.

L’avenir de certains se conjuguerait-il au passé ?

Peut-on parler d’apprentissages lorsqu’une pandémie non maitrisée et qui menace de récidiver passe avant la santé ?

Il y a quelques semaines il fallait éviter la contagion dans les lieux concentrant le plus de monde et demain seules les écoles reprendront leur activité mais pas les cinémas, les restaurants, les spectacles, …

Elle est où la logique lorsqu’un enfant est en contact à la fois avec ses parents mais aussi avec son ou ses enseignants et avec d’autres enfants et peut donc véhiculer le virus à plusieurs niveaux ?

MOYENS SANITAIRES :

- Matériels (gel, masques, espaces) : voir avec les communes !!! C’est ce qui s’appelle prendre une décision verticale sans garantir les moyens !

- Humains : pas plus de 15 élèves par groupe accueillis par chaque enseignant, les autres élèves étant en télétravail – comment ?
ou en activités sportives prévues par la commune (à la mode des TAP) tout cela dans un même endroit ? !

A noter que les élèves les plus jeunes sont incapables d’appliquer les gestes barrières en temps normal et qu’un groupe de 15 n’est pas pertinent pour eux...

La définition du « EN MEME TEMPS » que le gouvernement ne cesse de vouloir nous faire apprendre depuis 3 ans est toujours difficile à mémoriser tant elle est faite de contradictions, de non-sens et d’infaisabilité !

Pire, l’injonction du « en même temps » nous fait assumer la responsabilité des choix imposés par le gouvernement qui peut ensuite se dédouaner des conséquences !
Il en est de même pour les maires à qui l’on consent des déclinaisons locales mais conditionnées par l’accord du préfet.

Le monde d’après sera-t-il plus liberticide que celui d’avant en continuant sur les mêmes bases qui ont amené l’économique à primer sur l’humain ; système dont on voit aujourd’hui les limites ?

La FNEC FP-FO est contre la reprise du 11 mai dans ces conditions et vous invite à signer la pétition en ligne et à rejoindre les presque 50 000 signataires.

https://www.fo-fnecfp.fr/le-11-mai-ou-apres-pas-de-reprise-sans-depistage-systematique-sans-tous-les-moyens-de-protection-necessaires/

Inquiétant :

L’ordre des médecins s’est opposé à une reprise des classes le 11 mai mais n’a pas été entendu par le gouvernement !...
Le risque sanitaire est réel alors pourquoi le provoquer voire l’amplifier ?

La FNEC FP-FO vous informe de ses actions par le biais de deux communiqués FNEC FO FP ci-joints et vous invite à lire l’intervention du SNUDI FO 67 le 24 avril auprès de la DASEN :

https://www.snudifo67.fr/index.php/2020/04/25/reprise-du-11-mai-le-chsct-du-bas-rhin-se-prononce-pour-un-depistage-generalise-des-personnels-et-des-eleves-en-prealable-a-toute-reprise/

La FNEC FP-FO invite les enseignants à utiliser leur droit de retrait dans le cas où les mesures pour leur santé ne seraient pas suffisantes et indique avoir déposé un préavis de grève jusqu’au 30 mai.

Le SNUDI FO 68 vous invite à nous contacter pour répondre à vos questions sur notre boîte Gmail.

cale




Documents Liés
Communiqué FNEC Reprise des cours
PDF - 62 ko
Circulaire sociale n°59
PDF - 202.2 ko
CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo