Rechercher sur le Site

Transformation de l’école maternelle en structure d’accueil territoriale ; pour FO c’est NON !
Publié le 27 juin 2018 | snudi fo 68

PE et agents des collectivités pourraient devenir des « adultes » aux missions indifférenciées. Que deviendrait leur statut respectif dans un tel processus ?

Un rapport de « France Stratégie » (service du Premier ministre) préconise un « système intégré d’accueil des jeunes enfants qui traite comme un bloc la période allant de la première année à l’âge de la scolarité » (de 0 à 6 ans) avec l’« intervention dans les écoles de professionnels du champ social comme les éducateurs de jeunes enfants ».

Pour la FNEC FP‐FO, la reconnaissance de la spécificité de l’École maternelle publique repose sur la reconnaissance des qualifications des personnels. Cela passe par la réaffirmation de la nécessité d’enseignants fonctionnaires d’Etat et par l’affectation d’une ATSEM par classe à temps plein débouchant sur des emplois statutaires à temps plein.

La FNEC FP FO défend l’école maternelle publique et GRATUITE contre les jardins d’éveil municipaux PAYANTS.

La FNEC FP FO demande l’abrogation de l’article 2 du décret du 1er mars 2018 qui incite les ATSEM à devenir des AVS pendant que l’on supprime, par centaines, ces postes nécessaires au suivi des élèves en situation de handicap.

Actuellement, nombre d’écoles maternelles n’ont déjà pas une ATSEM par classe avec toutes les difficultés de gestion des élèves qui en découlent dans des groupes de plus en plus chargés et à plusieurs niveaux.

Ces mêmes ATSEM endossent plusieurs rôles plus ou moins volontairement (ménage, TAP, BCD, ramassage scolaire en plus des tâches de préparation et de classement qui relèvent du cadre scolaire,…) !
Elles deviennent polyvalentes à l’extrême pour un salaire qui ne bouge pas. Leurs emplois du temps doivent s’ajuster pour qu’elles puissent mener au mieux toutes les tâches qui leur incombent. Elles sont de plus en plus surmenées et forcément moins disponibles auprès des élèves et des enseignants.

Avec ce décret, des missions de « mise en œuvre des activités pédagogiques » seront officiellement confiées à des personnels non enseignants (missions indifférenciées pour les PE et les agents des collectivités par le jeu du transfert des compétences) ; gageons que la finalité est bien de substituer les ATSEM aux enseignants et de redéployer ceux-ci en école élémentaire (déjà 850 classes de maternelle fermées à la rentrée 2018/2019) pour « tenir » l’objectif des 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique.

*ci-joint le communiqué de la FNEC FP FO

cale




Documents Liés
PDF - 121.3 ko
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo