Rechercher sur le Site

RETRAIT DE LA REFORME DES CONCOURS !
Publié le 7 avril 2021 | snudi fo 68

Le 11 mars, un appel à la grève dans les INSPE a mobilisé plusieurs centaines de collègues avec notamment un rassemblement au ministère pour le retrait de la réforme des concours.
La FNEC FP FO était totalement engagée dans cette mobilisation.

Une AG inter-INSPE réunissant le soir même près de 100 enseignants, formatrices et formateurs représentant une quinzaine d’académies, a conclu à la nécessité de poursuivre et d’amplifier la mobilisation. Il est urgent de retirer cette « réforme », très majoritairement refusée par les personnels.

Extrait de l’appel inter-INSPE FO-FSU-CGT-SUD-UNEF-SIA

Les enseignants, enseignants-chercheurs, formateurs, étudiants réunis en AG inter-INSPE les 11 février et 3 mars 2021 et représentant presque tous les INSPE de France, demandent l’arrêt et le retrait de la réforme de la formation des enseignants et des CPE et des concours que le gouvernement compte mettre en place à la rentrée 2021.

Contrairement à ce que prétend le ministère, cette « réforme » ne rendra pas le métier enseignant plus attractif et n’améliorera pas la formation. Au contraire, elle les dégradera fortement.

Engagée sur une vision purement gestionnaire et une méconnaissance des réalités du métier, cette « réforme » :
• Crée des inégalités entre les étudiants (…) ;
• (…) transforme les étudiants en formation en contractuels précaires sous-payés ;
• Accentuera encore la souffrance déjà grande des étudiants de masters MEEF. Les étudiants alternants devront, tout à la fois, faire classe en responsabilité, préparer les cours pour les élèves, réussir un master, incluant un mémoire de recherche et préparer les épreuves du concours. Tout ceci pour 670 euros par mois.
• Abaisse dramatiquement le niveau d’exigence disciplinaire et professionnelle des concours de recrutement des professeurs du premier et du second degré.
• Sacrifie finalement les élèves de l’école publique, à commencer par les plus fragiles, qui ont besoin d’enseignants réellement formés sur les plans disciplinaire, didactique et professionnel.

Nous en appelons au retrait de cette mauvaise « réforme » : le sort des prochaines générations d’élèves se joue dès aujourd’hui. Il est plus qu’urgent d’écouter les acteurs de la formation et d’agir en conséquence !

cale




Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo