Rechercher sur le Site

REFORME DES CONCOURS ET DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS : FO JUSQU’AU RETRAIT !
Publié le 16 mars 2021 | snudi fo 68

Après la mobilisation réussie du 11 mars, le ministère persiste dans sa mise en œuvre,
Nous persistons pour son retrait !

Le 11 mars les enseignants des INSPÉ se sont mobilisés partout pour obtenir le retrait de la réforme des concours d’enseignement et de la formation des enseignants, à l’appel d’une AG nationale Inter-INSPÉ soutenue par la FNEC-FP FO, des syndicats SNUIPP, SNES, SNEP et SNESUP de la FSU, de la FERC-CGT, de la CGT-FERC-Sup, de Sud Éducation, du Syndicat des inspecteurs d’académie, et des organisations étudiantes UNEF et Solidaires-Étudiant-e-s.

Ils ont souvent été rejoints par des collègues des universités, des établissements des premier et second degrés, des étudiants, comme en témoigne le rassemblement de plus d’une centaine de personnes qui a eu lieu devant le ministère de l’Éducation nationale.
Une délégation a été reçue au ministère par les responsables de la mise en œuvre de la réforme à la DGRH.
Le ministère n’a pu cacher que des considérations budgétaires guidaient ses préoccupations.
Il est par ailleurs dans le déni quant aux conséquences concrètes de la réforme et de sa mise en œuvre : ainsi les responsables de la réforme pensent-ils que les étudiants de M1 renonceraient à se présenter au concours cette année pour obtenir l’an prochain, au cours du M2, des contrats d’« alternants » à 670 euros
par mois !

Enfin le ministère a dû concéder qu’il était « attentif » à la mobilisation et aux prises de position pour le retrait de la réforme.

Poursuivre et amplifier la mobilisation pour le retrait en portant la revendication
Lors de la mobilisation étudiante du 16 mars

Après cette mobilisation réussie sur la claire revendication de retrait, la FNEC-FP FO appelle à la poursuivre et l’amplifier, à rassembler les collègues en AG et à multiplier les motions, à informer plus encore les étudiants, qui seraient en première ligne face aux effets dévastateurs de la réforme.

La FNEC-FP FO soutient la mobilisation des étudiants le 16 mars.
Elle appelle tous les personnels à rejoindre les rassemblements ou manifestations proposées par les organisations étudiantes le 16 mars pour y porter la revendication de retrait de la réforme des concours et de la formation des enseignants.

cale




Documents Liés
REFORME DES CONCOURS ET DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS
PDF - 78.3 ko
COMMUNIQUE DE PRESSE INTERSYNDICAL
PDF - 114.4 ko
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo