Rechercher sur le Site

Que les choses soient claires !
Publié le 12 juin 2018 | snudi fo 68

Le gouvernement veut supprimer des postes de fonctionnaires et mettre des contractuels à la place pour en finir avec le statut des enseignants.
Il a l’opportunité de départs en retraite massifs dans les années qui viennent. Il espère ainsi pouvoir installer la rémunération au mérite et une gestion des affectations et de l’évaluation par les managers locaux.

La gestion implacable du dossier SNCF laisse présager de la manière dont sera traité celui de l’ensemble de la fonction publique et celui de la retraite.

Après la loi travail destinée aux salariés du privé, ce sont ceux du public qui sont attaqués : offensive contre le statut, instauration du jour de carence, hausse de la CSG, PPCR et la fragilisation des parcours qui s’en suit, salaire en total décalage avec les missions et les responsabilités, dégradation des conditions de travail ; tout concourt à rendre les agents publics débordés, pressurés, malmenés et géographiquement de moins en moins présents ; dans le même temps, ces agents sont montrés du doigt et traités de « nantis », « privilégiés »,« crispés », « inefficaces »…pour justifier des choix ultra-libéraux présentés comme « salvateurs ».

Le service public a pour but de servir l’intérêt général …
Mais le gouvernement n’a-t-il pas déjà relégué le terme « intérêt général » dans une sphère caduque ?

Les conséquences des réformes en cours et à venir sont considérables sur le quotidien de tous les citoyens ; leur travail, leurs déplacements, leur santé, leur vie de famille, leur environnement, leur avenir … sont profondément et durablement impactés.

La précarisation du privé suivie de celle du public va organiser la fragilité de tous : actifs, retraités, jeunes, chômeurs ; où donc est l’intérêt général ?

La « réforme » de la SNCF en termes de contenu comme de méthode présage de ce qui attend l’éducation nationale comme tous les services publics ;
ce sera la loi du marché !
La mobilisation interprofessionnelle est indispensable :

Une intersyndicale appelle à la grève le mardi 22 mai pour défendre les services publics (cf. pj)
Manifestation 10h place de la bourse à MULHOUSE

cale




Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo