Rechercher sur le Site

QUAND LE MINISTRE DE L’EDUCATION UTILISE LA DIVERSION POUR CONTINUER SOURNOISEMENT LA CASSE DE L’ECOLE !
Publié le 28 septembre 2020 | snudi fo 68

Tandis que le Ministre de l’EN « s’attaque » à un sujet « fondamental » à savoir la tenue vestimentaire républicaine, il poursuit un tout autre objectif autrement plus dramatique et lourd de conséquences pour l’école de la République.
Pour les collègues déjà en service en 2007 l’évocation des EPLEI imaginés par JM BLANQUER sont de retour…
En catimini ces établissements internationaux d’excellence se développent avec l’argent des contribuables au détriment des écoles publiques déjà soumises aux règles comptables incompatibles à leur bon fonctionnement.
La casse du statut des enseignants continue son cheminement, quant aux collectivités locales mises à contribution elles doivent financer ces établissements destinés à une minorité au détriment des autres !
Vous pouvez consulter le rapport en PDF sur :

https://www.education.gouv.fr/la-mise-en-oeuvre-des-etablissements-publics-locaux-d-enseignement-international-305113

ainsi que le Décret n° 2019-887 du 23 août 2019 portant organisation et fonctionnement des établissements publics locaux d’enseignement international sur

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000038955309/

Pendant ce temps, la crise sanitaire que nous traversons est mise à « profit » pour déstabiliser définitivement notre système éducatif  : réforme du lycée catastrophique, parcours-sup qui saborde les choix de beaucoup de jeunes (il s’est passé 20 ans entre le baby-boom de l’année 2 000 et aujourd’hui et des réductions drastiques ont été opérées dans le supérieur en guise de « prévision » de cette échéance pourtant largement prévisible) !
Nombreux sont les collègues qui sont confrontés à cette situation pour leurs propres enfants tout en vivant douloureusement la mise à mal de leur propre métier !

https://www.franceinter.fr/societe/reforme-du-lycee-avec-l-application-en-terminale-des-emplois-du-temps-ingerables

En effet, l’école primaire est loin des beaux discours de bienveillance ! Il ne suffit pas de la décréter pour en faire une vérité…

La mise en place du Parcours Professionnel Carrière et Rémunération (PPCR) en 2016 et combattue par Force Ouvrière, a permis une déréglementation des acquis de notre profession en individualisant les parcours, en détruisant progressivement nos statuts en isolant chacun face à l’administration (disparition des CAPD depuis janvier 2020) !

Les directeurs vont être amenés à prendre en charge de nouvelles missions si la proposition de loi Rilhac est votée… (VOIR SPECIAL DIRECTEURS DANS LE PROCHAIN ENVOI)

Quant à la formation professionnelle déjà largement mise à mal elle se transforme en « constellations » mais ne fait pas rêver !!!

L’idéal républicain nous devons le revendiquer en nous unissant après des années de résignation qui n’ont fait qu’aggraver la voracité des réformateurs !

Sur notre site joint au présent article :

 La protection des personnels c’est la satisfaction des revendications !

 Plus que jamais,
abandon de la proposition de loi Rilhac et de la délégation de compétences imposée aux directeurs !

 Une formation « constellations » imposée inscrite dans le cadre de PPCR et des lignes directrices de gestion promotions !
Le SNUDI-FO organise la mobilisation pour mettre en échec cette funeste réforme !

RIS : Réunion d’information Syndicale

Le SNUDI-FO 68 invite les collègues à se réunir avec le syndicat,

Lundi 5 octobre 2020 à 16h30, 43 rue de Lutterbach à Mulhouse

pour organiser la mobilisation face à cette attaque contre les conditions de travail.
Il rappelle que les réunions d’information syndicale sont déductibles des animations pédagogiques à hauteur de 9 heures.
Faites une demande d’autorisation d’absence au moins 48 heures à l’avance.

cale




Documents Liés
BULLETIN D’ADHESION
Word - 350 ko
AUTORISATION D’ABSENCE
Word - 41.1 ko
PROTECTION DES PERSONNELS
PDF - 49.8 ko
DELEGATION DE COMPETENCES AUX DIRECTEURS
PDF - 904.2 ko
FORMATION PROFESSIONNELLE CONSTELLATIONS
PDF - 1.2 Mo
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo