Rechercher sur le Site

« Nous ne sommes pas dans la philosophie du ‘Pas de vagues’ » (JM Blanquer)
Publié le 18 octobre 2021 | snudi fo 68

Le ministre de l’Éducation nationale a rappelé jeudi 14 octobre son action pour le soutien des enseignants confrontés à des problèmes de violence avant l’hommage national à Samuel Paty le 15 octobre en indiquant : « Le message est très clair : Soutien à chaque personnel »

Le ministre a reconnu que beaucoup d’enseignants ne se sentaient pas protégés, soutenus par leur hiérarchie. « Je sais que ça existe, ça vient de loin. Depuis 2017, je ne cesse de dire et d’agir dans le sens contraire, a-t-il affirmé.
J’ai dit dès le début que nous n’étions pas dans la philosophie du ‘Pas de vagues‘, et nous avons mis sur pieds des dispositifs très concrets.
Vous avez aujourd’hui, dans chaque rectorat de France, ce que l’on appelle le carré régalien, c’est à dire 4 équipes capables d’intervenir auprès des professeurs et des établissements chaque fois que l’on appelle au secours, chaque fois qu’on se sent seul face à un problème qu’on n’arrive pas à résoudre ».

Le ministre sait bien « que parfois ce sentiment continue à exister. Néanmoins, je pense que c’est en diminution, parce que de plus en plus de professeurs voient que nous nous sommes donné les moyens de venir en soutien. Le message est très clair : Soutien à chaque personnel dans les situations anormales », a-t-il expliqué.

Qui peut encore y croire après plus de quatre de contre-vérités ? !

Extrait sans concession sur la réalité du terrain dont lien ci-dessous.

Merci pour les quelques heures initialement prévues pour nous concerter à la rentrée des vacances de la Toussaint 2020 qui ont finalement été annulées sans explication.
Merci de nous avoir fourni un support pour l’hommage à Samuel Paty avec la lettre de Jaurès et merci de l’avoir écourtée en supprimant des passages portant sur notre liberté pédagogique de peur que nous nous y attachions alors que votre projet est de liquider celle-ci.
Merci d’avoir empêché l’hommage à notre collègue Christine Renon et d’avoir effectué une retenue sur salaire pour les collègues qui avaient tenu malgré tout de lui rendre hommage.
Merci d’avoir assuré que la continuité pédagogique était prête le 13 mars 2020 alors que vous déclariez la veille que la fermeture des écoles n’avait jamais été envisagée.
Merci d’avoir accusé les hackers russes ensuite et pour avoir réutilisé cet argument un an plus tard sans jamais apporter la moindre preuve à part votre fameux "tout le monde sait cela".
Merci d’avoir affirmé que 200 000 enseignants avaient été formés aux outils de l’école à distance alors que vous avez imposé la réduction de la formation continue aux maths et au français.
Merci d’avoir feint de ne rien comprendre aux chiffres de contamination qui ne vous arrangeaient pas et que vous préfériez falsifier.

https://blogs.mediapart.fr/jadran-svrdlin/blog/101021/dhommages-ministeriels

cale




Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo