Rechercher sur le Site

Mobilisation des gilets jaunes
Publié le 14 décembre 2018 | snudi fo 68

Tandis que l’acte 5 des gilets jaunes (mouvement pluriel rassemblant la plupart des catégories socioprofessionnelles du public et du privé, tous les âges, tous les territoires) est annoncé pour samedi prochain, le Sénat semble resté sourd à la situation des fonctionnaires en proposant l’adoption de 3 jours de carence !

L’argument avancé est celui de « l’égalité » privé/public…

Pour rappel, les salariés du privé bénéficient d’accords de prévoyance compensant le délai de carence pour la grande majorité d’entre eux !

Il n’est plus à démontrer que la volonté d’opposer le public au privé pour des raisons économiques nous fait basculer dans un statut professionnel de seconde zone.

Qui peut douter que les suppressions de postes subies ces dernières années (et prévues pour celles à venir) ont largement entamé les conditions de travail.

Faire fi de cette réalité en niant les maladies découlant de cette évolution défavorable et faire porter le poids financier non sur l’état employeur mais sur le personnel déjà largement sous-payé (gel du point d’indice depuis 2010, avec un décrochage de 7 à 8 % par rapport à l’inflation) est une marque supplémentaire de mépris pour la reconnaissance de nos missions d’intérêt public, dont la population plébiscite la nécessité.

Peut-on croire encore qu’à ce rythme les agents vont pouvoir tirer sur la corde jusqu’à ce qu’elle rompe ; quel coût à ce moment là pour la société, lorsque la durée des arrêts-maladie se traduira en semaines voire en mois ?

Charité bien ordonnée commençant par soi-même demandons à ces élus de s’appliquer cette mesure avant de la soumettre au vote de l’Assemblée nationale pour la généraliser !

Parmi les revendications des gilets jaunes la disparition en cours des services publics, précédée de leur inefficience (manque programmé de personnel dans les hôpitaux, les écoles, la police, la poste…) est aussi source de colère car l’égalité entre les territoires passe également par des services de qualité pour tous et accessibles à tous.

Il faut arrêter d’opposer les uns aux autres et redonner à tous (du public ou du privé) une digne place, celle où le travail est reconnu moralement et financièrement afin que chacun y retrouve du sens !

cale




Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo