Rechercher sur le Site

MISE A MORT PROGRAMMEE DU STATUT ET DES SERVICES PUBLICS
Publié le 7 novembre 2018 | snudi fo 68

Les annonces du Premier ministre confirment la politique engagée par le gouvernement de destruction de la Fonction publique, politique des gouvernements successifs combattue depuis toujours par FORCE OUVRIERE. Le projet de loi annoncé pour le début de l’année 2019 doit permettre d’atteindre l’objectif fixé par le Président de la république de supprimer 50.000 postes de fonctionnaires d’Etat d’ici 2022…
• Ci-joint le communiqué de FO : Mise à mort programmée du statut et des services publics.

Vous avez dit fiction ?

Tuuut…tuuut…tuuut…

- Merci de faire appel aux services de l’Etat.

- Cette conversation vous coûtera 2 € par minute, elle est enregistrée et figurera
dans votre dossier PPCR ; nous vous conseillons donc d’être mesuré et prudent
dans vos propos.

- Pour un renseignement payant concernant votre fiche de paie taper 1 ;

- Pour un renseignement payant concernant votre situation professionnelle taper 2 ;

- Pour un renseignement payant concernant le mouvement des PE taper 3 ;

- Pour demander un entretien d’embauche sur un poste à profil, taper 4 et laisser
votre empreinte carte bancaire ;

- Pour signaler une agression verbale dont vous maintenez malgré tout être l’objet,
taper 5 et laisser votre empreinte carte bancaire ;

- Si vous estimez être en burn-out, consultez notre brochure à 25 € en ligne pour
vous aidez à reprendre le dessus. Un conseil gratuit ; si vous avez plus de 4 heures
de trajet par jour pour vous rendre à votre lieu de travail, faites du sport, mangez
5 fruits et légumes par jour, arrêtez de fumer et réorganisez votre vie familiale ;

- Pour signaler une agression physique dont vous auriez été victime, vérifiez avoir
au minimum 7 témoins fiables déclarant que vous n’avez pas provoqué la situation
et veuillez justifier d’une incapacité de travail d’un mois minimum ; taper 6 et
ajouter votre empreinte carte bancaire pour être mis en relation avec un agent
contractuel ; mettez le volume sonore au maximum pour bien le comprendre…les
lignes lointaines étant quelquefois brouillées…

- Nous sommes désolés mais nos lignes sont saturées, veuillez réitérer votre appel
ultérieurement…

L’étape où nous nous trouvons actuellement, FO l’avait malheureusement prévue. Certains poussaient alors des cris d’orfraie et dénonçaient des « exagérations », des « gesticulations » et des « manipulations ».
La réalité est aujourd’hui effrayante mais elle n’était pas imprévisible et les signaux ne manquaient pas ;

Pour rappel :

- Loi du 11 février 2005 sur l’inclusion scolaire  ;
- Mise en place de la semaine de 4 jours avec 2 heures d’APC à la charge
des PE et suppression en parallèle des Réseau d’Aide Spécialisés pour les Elèves
en 2008 !
- « Démantèlement » du droit de grève par la mise en place du SMA (service
minimum d’accueil) cf. loi n° 2008-790 du 20 août 2008
- Signature PPCR par la ministre de l’Education Nationale le 15 septembre 2016 et mis en œuvre le 1er janvier 2017 ;
- Rentrée 2018 :
Suppression en nombre de postes d’AESH pour les élèves relevant d’une inclusion scolaire, multiplication d’une forme de bricolage indigne d’une école annoncée « bienveillante » dans les équipes avec les moyens du bord ;
Augmentation significative du nombre d’élèves dans les écoles hors REP+ générant une augmentation des tensions et des conflits dans les écoles !
Utilisation des évaluations CP/CE1 par le ministre de l’Education pour faire appliquer sa nouvelle vision de l’école ;
Remplacement du CNESCO au profit d’une instance d’évaluation de l’école aux ordres du ministre.

La machine à broyer le statut est en marche ; les postures complaisantes de certains syndicats et la désinformation, l’indifférence, la résignation qui ont tenté beaucoup de collègues ont fait et font la situation d’aujourd’hui.
Mais FO continue la lutte, pour vous, avec vous !

Tous en grève lundi 12 novembre ! Non aux réformes Blanquer qui attaquent l’Ecole et les personnels ! Non aux suppressions de postes !

Vous trouverez ci-joints
• L’appel commun des fédérations syndicales de l’Education Nationale FO, CGT et SUD à la grève lundi 12 novembre contre les réformes Blanquer et les suppressions de postes qui en découlent, dans une situation où nos salaires restent bloqués et qu’une attaque sans précédent s’annonce contre nos retraites.
• La déclaration d’intention de grève à envoyer avant mercredi 7/11 minuit.

cale




Documents Liés
PDF - 256.1 ko
Word - 23 ko
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo