Rechercher sur le Site

Honte à l’État employeur !
Publié le 25 juin 2019 | snudi fo 68

Communiqué de presse

Une réunion technique programmée par la Direction Générale de l’Administration de la Fonction Publique s’est tenue le 18 juin 2019 pour préparer le rendez-vous salarial du mois de juillet.
L’Etat employeur garde la palme du plus mauvais employeur du pays, irrespectueux et loin d’être exemplaire.

Toutes mesures générales comme la revalorisation de la valeur du point d’indice sont écartées sans états d’âme.

Toutes mesures d’homologie comme la prime exceptionnelle annoncée par le Président de la République pour les salariés du secteur privé ne sont pas reprises.

Concernant l’abrogation du jour de carence, cette revendication n’est même pas évoquée par le Directeur dans ses réponses aux organisations syndicales.

Les indemnités de missions et notamment la restauration non revalorisée depuis... 2006 ne trouvent pas davantage grâce à ses yeux.

Enfin à la demande de FO de pérenniser l’indemnité compensatrice de la hausse de la CSG, le Directeur pousse le cynisme jusqu’à dire qu’un agent qui changera d’échelon ou qui aura davantage de primes en 2020 pourra s’autofinancer cette augmentation mathématique de la CSG.

Alors que nous sommes à 8 ans de gel des salaires sur les 10 dernières années, le directeur nous renvoie à « circulez il n’y a rien à voir ».

L’Etat employeur reste à l’image de ses ministres de tutelle en démontrant tout le mépris qu’il porte envers les agents.

Quant à la méthode, alors que l’ensemble des organisations syndicales étaient réunies par la DGAFP pour préparer ce soi-disant rendez-vous salarial le secrétaire
d’État à la fonction publique, Olivier Dussopt, s’exprimait dans le même temps à la télévision pour déclarer qu’il n’y aurait aucun dégel du point d’indice de la fonction publique, preuve s’il en est encore, du dédain du gouvernement à l’égard du dialogue social.

Dans ces circonstances, la délégation FO Fonction publique, après avoir rappelé toutes ses revendications, a quitté la réunion avant sa fin. FO Fonction publique
confirme, comme pour la loi de transformation de la fonction publique, que seul le rapport de force fera reculer ce gouvernement.

FO Fonction publique va continuer d’informer les personnels afin de préparer la mobilisation nécessaire pour que les agents soient respectés et puissent vivre dignement.
Messieurs les ministres, n’oubliez pas que 55% des agents de la Fonction publique sont des agents de catégorie C et ne sont ni des nantis ni des privilégiés.
A bon entendeur....

cale




Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo