Rechercher sur le Site

Evaluations nationales CP/CE1
Publié le 24 septembre 2018 | snudi fo 68

« Des repères pour la réussite » dans «  l’école de la confiance » pour
« un enseignement adapté à chacun  »….tels sont les termes employés par le ministère pour délivrer son produit phare de la rentrée !

Sur le terrain, que constate-t-on ?
Des évaluations inadaptées, avec des protocoles trop stricts, trop complexes, des durées intenables, des enseignants écartés dès le départ de la phase d’élaboration de ces évaluations, considérés comme simples exécutants, des élèves mis en situation d’examen, chronométrés, stressés, des parents au courant de rien, …

Face aux termes ronflants du ministère, la réalité de cette nouvelle « usine à gaz » rattrape les acteurs de terrain que nous sommes.
Ce ne sont pas les quelques heures accordées pour la correction et la saisie des résultats (une fausse compensation horaire) qui vont remplacer efficacement les évaluations de rentrée que pratiquent couramment les enseignants, adaptées à leurs classes et aux programmes, pour élaborer le parcours de leurs élèves.

Et après ?
Aurons-nous des classes moins chargées, des RASED plus implantés, des AVS pour le suivi de tous les élèves en situation de handicap, des moyens matériels suffisants, des formations continues de qualité ?...

Certains syndicats demandent à ne faire passer aux élèves que les items les plus pertinents.
Le SNUDI FO a été saisi par des centaines de collègues à propos des évaluations CP/ CE1 et de la saisie des résultats.
Le SNUDI FO se positionne : En l’absence de cadre réglementaire, aucune obligation !
Le SNUDI FO intervient pour la suspension immédiate !
Lire le communiqué

cale




Documents Liés
PDF - 659.7 ko
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo