Rechercher sur le Site

Déconcertante rentrée du 2 novembre !
Publié le 1er novembre 2020 | snudi fo 68

Une majorité de collègues se sent totalement déconsidérée par le Ministre de l’EN et beaucoup se sentent bien seuls face au « cadrage » de ce dernier pour aborder la reprise des cours.

La mort de Samuel Paty le vendredi 16 octobre devait donner lieu à une rentrée différée de 2 heures pour permettre aux équipes d’évoquer ce drame atroce dont a été victime cet enseignant d’histoire géographie.

Ce moment de recueillement et d’échanges devait également permettre aux collègues de se préparer à aborder ce sujet auprès des élèves…

Mais peut-être que notre ministre a craint que nous fassions corps pour protester contre sa maltraitance envers nous depuis 3 ans ???

L’annonce par le Président de la République d’un confinement « allégé » dès jeudi 29 octobre minuit pour gérer une propagation non maîtrisée de la covid 19 a rebattu les cartes et semé encore plus le doute chez les professeurs.

Non seulement la rentrée se fera « normalement » en plein confinement dès 8 heures ce lundi matin au lieu de 10 heures avec en plus l’injonction de faire OBLIGATOIREMENT une minute de silence à 11h15 en hommage à Samuel Paty.

On comprend mieux le mot « cadrage », qui claque comme un fouet et témoigne du peu de considération que l’on fait aux acteurs du terrain que nous sommes.

Cette attitude cassante rompt définitivement la confiance déjà mise à mal depuis plus de 3 ans par un ministre particulièrement dur avec notre profession.

Pour autant, ce ministre étant avant tout un « bon communiquant », ce lundi 2 novembre est dédié à tous les enseignants pour leur bravoure…

Cela ne coûte pas cher et cela berce d’illusions ceux qui sont extérieurs à « notre institution » !

Après le suicide de Christine Renon en septembre 2019 puis la décapitation de Samuel Paty ce 16 octobre 2020 à la sortie des classes, sa politique du toujours plus avec toujours moins de moyens et de soutien hiérarchique plonge définitivement chacun d’entre nous dans une colère froide !

Nous sommes « managés » sans ménagement dans une école dite de la "bienveillance" !

Nous sommes à chaque fois les derniers informés de ce qui nous attend et d’une manière totalement sidérante donnant l’impression voire la certitude d’une improvisation
totale et hors sol !

Qu’en est-il des risques d’une rentrée non préparée dans un contexte doublement anxiogène à savoir : le risque d’attentat et la pandémie ?

Qu’en est-il de la mise en danger du personnel enseignant face à un virus agressif dans des classes surchargées ?

Qu’en est-il des élèves que l’on prend comme prétexte pour laisser les écoles ouvertes car ils ont besoin d’apprendre ?

Qu’en est-il des apprentissages lorsqu’ils sont parasités par tant de contraintes ?

Vous trouverez en pièces jointes les communiqués du SNUDI FO « rentrée » et « Insupportable » ainsi que le communiqué syndical unitaire
car les attaques contre notre profession par nos dirigeants
n’ont jamais été si puissantes et destructrices !

cale




Documents Liés
INSUPPORTABLE
PDF - 1.1 Mo
COMMUNIQUE UNITAIRE
PDF - 1.3 Mo
RENTREE 2 NOVEMBRE
PDF - 932.4 ko
CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo