Rechercher sur le Site

ALLOCUTION D’EMMANUEL MACRON : des annonces qui ne peuvent faire oublier la réalité et l’actualité. TOUS EN GREVE LE 9 MAI !
Publié le 30 avril 2019 | snudi fo 68

A compter du 2 mai, le projet de loi de transformation de la fonction publique auquel se sont opposées toutes les organisations syndicales représentatives commencera son parcours parlementaire.

Ce projet :

entérine la fin du recrutement de fonctionnaires au profit d’agents contractuels sur des contrats de projets d’une durée maximum de 6 ans,

annihile l’égalité de traitement des agents par la suppression des Commissions Administratives Paritaires

met en danger leur santé et sécurité à travail en supprimant les CHSCT et leurs expertises

et enfin veut encourager les fonctionnaires à partir vers le secteur privé en préparant la privatisation des missions et en permettant des ruptures conventionnelles et des détachements d’office.

De fortes contradictions par rapport au discours présidentiel !

L’hypocrisie sur la réforme des retraites et l’allongement de la durée de cotisation qui, de fait, repoussera la réalité d’un départ effectif à 62 ans sont inadmissibles.

Pour la FGF-FO, le Président de la République ne change pas de ligne politique et même si certaines annonces peuvent sembler positives, seules leurs mises en œuvre porteront crédit à son discours.

La FGF-FO va continuer de peser sur l’ensemble des sujets Fonction Publique car c’est par l’action syndicale, la mobilisation et la grève que nous pourrons peu à peu être entendus et faire reculer les projets néfastes du gouvernement.

C’est pourquoi, le 9 mai 2019, toutes et tous en grève et en manifestions pour le retrait du projet de loi Blanquer, pour défendre le statut général des fonctionnaires, l’emploi public, les missions et l’égalité des droits :
Pour demander au gouvernement qu’il ouvre enfin des négociations sur de nouvelles bases, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, et UNSA appellent toutes et tous les agents de la Fonction publique à se mettre en grève le jeudi 9 mai prochain, étape forte du processus de mobilisation.

ci-joints :
la déclaration d’intention de grève à adresser à l’administration au plus tard le lundi 6 mai au soir
le communiqué intersyndical pour la grève du 9 mai 2019
la motion du SNUDI FO 68

cale




Documents Liés
COMMUNIQUE INTERSYNDICAL 9 MAI
PDF - 187.5 ko
DECLARATION D’INTENTION DE GREVE
Word - 27 ko
MOTION FO POUR SIGNATURE
Word - 56 ko
MOTION COMPLETE
Word - 1008.5 ko
Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :

– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…

(voir en pj les mesures du CTM et la déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020)


CTSD du 5 juin

Lors du CTSD du 5 juin, le SNUDI FO68 a pris la parole pour vous.
Voir en pièce-jointe la déclaration liminaire.


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo